Angélique/Espagne - service volontaire européen

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

Angélique/Espagne

Angélique originaire de Saint Julien Chapteuil participera à un Service volontaire européen en Espagne du 15 janvier au 15 février 09

Elle travaillera au sein d'une association adulte autiste

Si vous souhaitez la contacter : aunaufeuve@laposte.net

Laissez vos commentaires sur ses articles


De retour en France, fini l'espagne ..

 

 

Programme SVE 2008/2009

 

 

 

PAYS : Espagne

 

Nom :  AUFEUVE                                                     Prénom : Angélique

 

 

Adresse e-mail :anaufeuve@hotmail.fr

 

 

Formations suivies : préparation moniteur éducateur, 1ere année licence de psychologie

 

  

Diplômes : baccalauréat sTT aca

 

 

 

 

LE SEJOUR

 

Dates du séjour : 15 février 2008 14 février 2009

 

Quels étaient vos objectifs avant le départ ? :

 Découvrir un autre pays, et apprendre une nouvelle langue, et acquérir de l’expérience

 

  

Quelles sont les principales raisons qui vous ont décidé à partir à l'étranger ? :

 Sans emploi,  envie de découvrir autre pays et apprendre l’espagnol

  

 

1. activité :

 

Nom et adresse de l'organisme d'accueil :

 

Association Autisme Burgos

Calle Valdenuñez 8

09001 Burgos

España

 

  

Quelles sont les activités que vous avez exercées ? :

 Appui dans les activités quotidiennes  et laborales (peinture, cuir, habilitation social)

 

Vous a-t-on confié une ou des missions particulières et lesquelles ? :

 Travail au sein de la fédération de personnes autistes avec un des usagers

Collaboration au sein d un concours de golf organisé par l’association

  

2. le logement :

 

Quel type de logement avez-vous occupé ? :

 Appartement F5

  

Appréciations : très bien aucun problème

 

 

BILAN

 

1. bilan financier :

 

Coût total du séjour financé par le programme jeunesse pour l’Europe :

 

Apport personnel : quelques centaines d’euros (J’ai beaucoup voyagé), les transports ne sont pas très chers, a part le train

La culture l’est aussi, mais le reste de la vie reste très abordable (nourriture logement… surtout dans le sud de l’Espagne)

 

 

Pourriez-vous apporter ici quelques appréciations à titre indicatif, sur le coût d’activités sportives et de loisirs et le coût de la vie en général (exemple : transport, ticket de cinéma, carte de téléphone, activités sportives ou autre…) afin de donner des points de repères aux futurs volontaires.

 

 

2. Que vous apporte l’expérience du SVE ? :

 

n    sur le plan personnel :

 

Développement de la capacité à vivre seule et sans aucune connaissance du lieu

Apprendre à se débrouiller

vivre dans une autre culture

Aisance pour s’adapter

Développer sa curiosité pour les autres, et ce qui se passe autour

 

 

n    sur le plan linguistique :

 

Parler  l’espagnol

Avoir quelques connaissances sur autres langues (avec les rencontres de personnes étrangères)

Curiosité pour continuer à apprendre la langue et en découvrir d’autres

Développement d’un mécanisme pour comprendre et apprendre plus facilement une langue nouvelle

  

n    sur le plan professionnel :

 

Découverte de nouvelles techniques de travail

Approfondissement de la psychologie

Cumulation de l’expérience dans le domaine du social

Connaissance sur droit institutions de l’Espagne

Travailler avec une équipe différente et très agréable

  

Cette expérience a-t-elle répondu aux attentes et objectifs que vous vous étiez fixés ? :

 

Oui                  ×

 

Pourquoi ?

  

Avez-vous des projets et déjà l'intention de retourner à l'étranger ? Si oui dans quel cadre (formation, études, emploi, autres...) ? :

 Oui je souhaite repartir pour travailler et pourquoi ne pas étudier en même temps

 

 

LES DIFFICULTES RENCONTREES

 

 

 

n    sur le plan administratif (assurances, cartes de séjour, visa...) :

 

La carte axa n’est pas reconnu dans tous les services médicaux

Lorsque l’on égare ses papiers, il est difficile d’y remédier

 

n    sur le plan financier :

 Les fins de mois sont difficles

 

RENSEIGNEMENTS UTILES

 

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui désirent partir comme vous à l'étranger, dans le cadre d'un service volontaire européen? :

 

n    avant le départ :

 éviter de se charger  d’avantage

  

n    pendant le séjour :

 d’en profiter et de voir le maximum

  

n    bonnes adresses : le pays basque, Barcelone, cadix, quelques bars de Burgos

 

 n    adresses à éviter : Tout dépend de la chance que l’on a

  

n    loisirs, spectacles, visites, manifestations à ne pas manquer, sites à visiter, journaux, livres à lire... :

le musée de Madrid Reina Sofia, le marché, les concerts espagnols, le journal el jueves, toute la cote de Grenade à la frontière française

 

 

 


07/03/2009
0 Poster un commentaire

espagna où ici il fait bon vivre!!

Bonjour la France

 

 

 

Voila enfin quelques nouvelles d espagna où ici il fait bon vivre!!

 

Bon je vais pas tout raconter car j ai quand même 7 mois de retard donc ça risquerai dêtre difficile.J avoue que j avais un peu la flemme de me caler devant l ordi pour ecrire qq nouvelles, mais ça y estla motivation est au complet!

 

Alors je vais abréger en commençant par dire que le voyage s'était bien passer. Comme je suis a Burgos ds le Catille et Leon dans le nord, le bus m'a laissé ici et est allé en direction du Porrtugal. Dans le bus, j étais seuleument avec des portuguais, juste pour avoir un aperçu de ce que c'était de rien comprndre a une langue mais c'était très très sympa. Ils ont une bonne folie agréable!

 

J ai voyagé toute la nuit pour arriver tôt le matin. Mon tuteur David est venu me chercher et m'a emmener à mon domicile fixe de1an. Je vis un peu comme dans le bronx des gitans. C'est a une demi heure en marchant bien du centre et des bars. Au début y avait un peu les enfants qui vivent devant la fenetre aui cassaient un peu les volets ou fissiraiaent la fenetre mais rien de bien méchant! Ils sont rigolos Maintenant on blague avec eux et il ne nous arrive plus de surprise. Je vis en colloc avec un lyonnais qui joue de la guitare et une autrichienne arriver en avril. La premiere personne que j ai rencontré ici, c'était l'ancienne fille qui avait ici une hollandaise, au petit matin, mais elle est parti.Eh ouais les gens sa va sa vient.Mais elle , elle était pas top,un peu trop calme a mon gout!!Sinon, pour la colloc, toutse passe bien, un bon appart, bon gens bon

voisins(ya d autres volontaires), bonne bouffe et bonne bringue.

 

Pour faire les papiers étrangers au début c' est un peu la merde, carfaut passer chez les flics, courir dans les banques, car ici, tout passe par les banque, jusqu'a pour payer un carte de bus, mais notre tuteur a la classe. Il nous a tout arranger!! Petite paranthèse, cet homme la est enorme, très drole, on a pris des cuites avec lui, fait des "sinpa"(tu pars sans payer les bars quand ya beaucoup de monde car les gens vivent dans les bars ici).Et a chaque fois qu on peut avoir un probleme, on peut l'appeler ya pas de souchi.On le voit assez souvent que ce soit au taf au en dehors.Il nous a un peu aider pour s accomoder au depart.

 

Au debut, cest une frustration fenomenal de ne pas pouvoir parler car je ne savais pas dire un mot alors il faut un peu de temps pour comprendre, s'exprimer et pouvoir faire des blagues en espagnol car c'est très important. Ils sont très  drôle pour ça, c'est un humour très envoutant! Pour pouvoir parler un peu j ai eu qq cours en école de langue. J'avais 2h chaque jour de la semaine, mais j'avoue que j'y suis pas rester longtemps, c'est devenu ennuyeux, et y aivait plus de chose interresante a faire dehors. J ai dû faire 3mois, et en plus comme on était avec des personnes du monde entier, le chinois , c'est quand même different de l'espagnol donc on n'avançait pas tous au même rythme.C'est plus enrichissanr d'écouter les gens et un conseil c'est très très important pour choper le truc, ce qui t'aide a ne pas parler comme un livre. Maintenant, je crois que je me débrouille, mais ja i encore beaucoup a apprendre et je sais que cest pas en 1an que je serai bilingue, a voir pour les futures projets.

 

Maintenant le travail: je bosse avec des personnes adultes autistes. C est une grande association où chaque province a son organisation. Il y a des conferences au niveau provincial, régional, national et européen. Car l Europe a beaucoup aider l'Espagne au niveau financier pour developper les assos.A Burgos il ya une école pour enfants, un centre de jour (où je suis) et 2centres de vie. Ce sont les mêmes résidents. La où je bosse une journée type, les usagers arrivent le matin a 9h venant du centre de vie où ils ont la vie quotidienne. On les change pour si jamais on va se promener qu'ils ne soient pas trop sals.Après, il y a une petite demi heures de gym pour se mettre en forme tout sa en musique. Puis chaque prof emmene les usagers en classe a bosser. Car les professionnels sonts des éduc, et desprofs spécilaisés.Ici, on travaille le cuire: porte feuille, carnet foto...ils le peigne le cousent. C'est une entreprise qui donne le cuire et qui l'assemble, et les usagers dessinent en atelier de peinture, l'entreprise grave le dessin puis ils le peignent et le cousent pour faire plus joli. Après tout cela se vend surtout au personnes qui portent interet a ce qu'est l'autisme.Il ya également un atelier peinture où s'estd éouvert qq artistes pour de vrai. Il Y a des expositions organisées au niveau national pour personnes ayant un handicap mental. Les peintures se vendent aussi. Biensur, les niveaux dedépendance sont differents. Tous ne savent pas peindre ou coudre le cuire. On travaille également la manipulation d' objet de toute sorte. Il y a beaucoup de récupération. QQ supports de travail sont fabriqué au centre, très simple a créer, juste il fallait y penser!On travaille surtout avec usagers de conserver leurs acquis ce qui peut aller pour certains de continuer a écrire ou lire, oupour d'autre à savoir tenir sa fourchette correctement ou se brosser les dents.On leur enseigne également les normes sociales qu'on sait tous c'est a dire par exemple, dans un magasin à ne pas toucher à tout et jouer avec, dans un bar de ne pas se lever toutes les2minutes pour crier un peu, et de stabiliser les TOC...On les aide à s'habituer à aller au dentiste , par exemple ouvrir la bouche car ça éffraye un peu, je les comprend! QQ résidents vont travailler dans une entreprise ouvert a tous, un jour a la semaine. D'autres vont également dans une fabrique spécialisée et adaptée, pour tenir un rôle social.Ils s'occupent également de le cour du centre, à prendre soin des arbres, ou faire pousser des fleurs(qui sont également vendu). On a à disposition un jacousi et une salle de relaxation. Il y a également un fisiothérapeupe et une professeur de musicothérapie.

Durant l'année sont organisés des expositions peintures donc où qq1 d'entre nous ont leurs chef doeuvre exposés. Un concours de golf également est organisé par l'association pour ramasser un peu d'argent. Certains participent à une compétition de sport adaptés, et vont à la piscine chaque semaine.Ils partent ausiis en vacances durant 1 ou 2 semaines, pour profiter de la mer et un peu de la France.

Bon je me suis éloignée, donc une journée type, quand chacun est en classe, chacun a son travail jusqu'a 11h30.En principe, la tâche est plus intellectuel pour la première séance de tarvail, et à partir de 11h30, c'est plus promenade, plus relax...Donc à cette heure la, c'est l'heure du gouter et du caffé clope, jusqu'a 12h(les horaires de vie sont décalés à comparer de la France). Le repas est à 1h30 et nous faisons la sieste jusqu'a 3h(très très importante, il n'y a pas un chat dans les rue jusqu'a 5h, heure de retour au tarvail). Je termine a cette heure là. Et les usagers retournent en classe jusqu'a 5h et s'en vont après soit vhez eux ou au centre de vie  où continuent autres activités.

 

Il me reste tout mon aprèm pour me promener, et faire la fete!!!!

 

Bon aussi, j'ai un peu voyager dans l'Espagne: j'ai vu toutle nord de la cote espagnol St Sebastian, Bilbao..., les alentours de burgos, toutle voyage pour dscendre jusqu'a Grenade(tout en bas) et remonter par la côte jusqu'a Barcelone(1mois de voyage en camion, énorme!!!), Séville, Cadix et autres sites. Maintenant il me rest du coté du portugual a voir, et au dessus de barcelone jusqu'a la france. C'est très joli et très agréable.On le vit bien ici, ya beaucoup de bringue aussi.Pour de vrai, je recommande l'Espagne à toutepersonne qui a envie de rigoler un peu. Et je méternise pas sur les loisirs et petits plaisirs de la vie car c'est à se rendre compte et profiter de soi meme.Voila c'était les nouvelles de ces qq deneirs mois. A bientot pour de nouvelles aventures.

 


06/10/2008
1 Poster un commentaire