SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

Manon - Athenes - Grèce - 7 mois

Manon va effectuer un service volontaire européen à Athènes durant 7 mois à l'association Inter Alia

www.interaliaproject.com

 Résultat de recherche d'images pour


Dernier mois, dernières nouvelles d'Athènes

Salut tout le monde ! 

 

Voici le dernier article de mon SVE, et oui le temps passe trop vite surtout 7 mois quand on est dans une ville géniale et bien entourée ! 

 

Durant le mois d'avril, j'ai eu l'occasion d'organiser un évènement afin de présenter mon projet au sein de mon organisation Inter Alia, le but étant de sensibiliser les jeunes athéniens au SVE mais également à toutes les opportunités qu'offre le programme Erasmus +. J'ai donc parler de la recherche que j'ai effectué à propos de l'implication des jeunes européens au sein de l'UE avant et après une expérience à l'étranger dans le cadre du programme Erasmus+. Ensuite, nous avons regardé un extrait du film "l'auberge espagnole" de Cédric Klapish qui illustre les étapes d'une année erasmus en tant qu'étudiant. Nous avons ensuite discuté de nos expériences à l'étranger ce qui a permis de créer une dynamique de participation et l'occasion pour les personnes n'ayant jamais eu d'expérience à l'étranger de partager leurs envies mais également leurs craintes, auxquelles chacun à apporter une réponse. 

 

J'ai également continuer à profiter des paysages grecs ! Je suis allée à Zakyntos, un île situé à l'Ouest du Péloponnèse où se trouve la célèbre plage Navagiobay avec son eau turquoise perdu au milieu de falaises blanche ! On a eu l'occasion d'assister à la cérémonie de Pâques, particulièrement important en Grèce (plus que noel). J'ai terminé mon séjour en Grèce sur l'île de Paros dans les Cyclades, une île super mignonne qui correspond à l'image que l'on a de la Grèce aux maisons blanche et volets bleu. 

 

Je décrirais mon expérience SVE par un mot: inédit. Je crois que le SVE permet de se construire et de grandir beaucoup plus vite grâce à des rencontres, des environnements différents. Il faut bien sur un certain temps d'adaption puisque on attérit dans un endroit totalement inconnu avec des personnes parlant une autre langue qui ont une culture. Justement cette différence de culture constitue le plus important puisque c'est grâce à elle que l'on voit les choses différemment. Tout ce que j'ai fait cette année était nouveau et j'ai adoré le fait de ne pas avoir une seule journée qui se ressemblait !

 

 

Navagio bay

Piso Livadi, petit village sur l'île de Paros

Naoussa, Paros

Une partie de l'équipe Inter Alia


15/05/2017
0 Poster un commentaire

Spring is coming...

Hello ! 

Je vous fait parvenir quelques nouvelles d'Athènes où il fait de plus en plus chaud. Je pense que c'est la période parfaite pour vivre à Athènes parce qu'il fait bon mais pas trop chaud. Je n'ose pas imaginer la fournaise que ça doit être l'été surtout quand on doit travailler... 

 

Du coup vu qu'il fait beau je mets mes week-end à profit ! Et oui, il ne me reste pas énormément de temps et j'ai encore trop de choses à voir. Je n'en reviens pas de tous les coins improbables que l'on peut trouver ici. Je suis allée au Cap Sounion à 1h d'Athènes, où l'on peut voir le temple de Poséidon (au coucher de soleil c'est magnifique). 

J'ai également trouvé une agence de voyage qui organise des voyages d'une journée, je suis donc allée à Monemvasia dans le sud du Péloponèse. Les Grecs le comparent au Mont St Michel en Normandie. Je n'avais jamais entendu parlé de cet endroit qui est juste incroyable, c'était une belle surprise !

Avec cette même agence je suis allée à Kalavrita avec Claudine une autre SVE qui habite à Livadhia et Sara anna une italienne qui travaille à Inter Alia.

On a visité des grottes et nous avons également pris un petit train qui traverse une vallée montagneuse où il y a avait une rivière. 

 

Le mois de mars a été beaucoup moins tumultueux à Inter Alia puisque les turcques sont rentrées chez elles. Et pour ceux qui est des autres membres, ils ont tous trouvé leur place au sein de l'organisation. Chacun travaille pour son projet, des projets différents mais tous super intéressant ! Je regrette de ne pas pouvoir voir la concrétisation de tous ces projets puisque je vois surtout le côté recherche, théorique auxquel je participe à moindre échelle. Mais bon j'ai aussi mon projet, j'organise actuellement une soirée d'information à propos du SVE mais également des échanges erasmus entre universités. Afin de pouvoir parler de mon projet ( http://www.interaliaproject.com/students.html) . J'espère pouvoir attirer quelques lycéens ou étudiants grecs ! Je pense avoir mon idée pour cela... la nourriture ;). 

 Amérissa ma collègue a également mis en place un atelier d'anglais pour qui voudra que ce soit des grecs, des français, des russes... L'objectif est d'améliorer son anglais tout en débattant sur plusieurs sujets. Hier nous avons eu notre première session où nous avons abordé la notion de culture. Amérissa avait organisé 2 activités pour faciliter le débat, parce que le sujet était assez vaste. C'était super sympa et surtout une autre occasion d'apprendre à propos de la culture grecque, espagnole, et italienne :). 

 

La semaine prochaine nous avons le mid term training avec tous les autres SVE de Grèce, encore une occasion de rencontrer pleins de nationalités différentes et de retrouver les SVE que nous avions vu en décembre pour le training d'arrivée. 

Voilà je pense vous avoir dit l'essentiel ! 

Bonne journée :) 

 

Cap sounion

Couché de soleil avec le temple de Poséidon

Monemvasia

Vue du haut du rocher de Monemvasia

1ère session de l'atelier anglais


23/03/2017
0 Poster un commentaire

L'hiver en Grèce

Bonjour !!

Me revoilà après deux mois assez chargés ! En effet, la team Inter Alia s'est agrandie en peu de temps. Nous sommes passés de 5 à 10 personnes dans le bureau. Qui dit plus de monde dit un nouveau bureau donc un déménagement, un réaménagement, des idées déco etc... Parmi nous maintenant, il y a 2 italiens qui font un stage dont un qui a pour projet de recruter toutes les "bonnes pratiques" mise en place dans les centres de réfugiés afin d'assurer leur intégration au sein de la société grecque. Il y a également 2 turques qui ont fait leur SVE court terme durant le mois de février. Ce fut un peu chaotique parce qu'elles parlaient très peu anglais ! D'autres vont prendre leur relais pour ce mois-ci et le mois suivant. Il y a également un espagnol qui va venir faire un SVE et d'autres italiens vont arriver en Avril. 

 

Concernant mon travail, il a été assez divers pendant cette période notamment essayer d'aider Meltem et Hande (les SVE turques) à accomplir leurs activités mais aussi leur faire découvrir Athènes ! Ayant terminé ma petite recherche sur le programme Erasmus +, je vais maintenant tenter d'organiser un petit événement afin de le présenter mais également essayer de donner plus de visibilité au SVE auprès des jeunes Athéniens. 16523455_1293653850680160_650987705_o.jpg

 

Petite escapade sur le mont Lycabeth pour voir le couché de soleil. P1010594.JPG

 

Le mois de Février fut également rempli de petits voyages. En effet, jusqu'ici je n'avais pas trop bougé d'Athènes. Mais les beaux jours arrivent et j'ai très envie de profiter des paysages magnifiques que peut offrir la Grèce au-delà de ses îles paradisiaques. En effet, la Grèce continentale est très montagneuse et offre une diversité de paysages incroyables ! Ma soeur est venue me rendre visite pendant 10 jours j'en ai profiter pour aller visiter le village de météora, Kalambaka et Trikala où l'on a eu le droit à une visite guidée d'une amie grecque que j'avais rencontré lors du training Mission Responsible en Novembre.

P1010434.JPG

Les météores dans la brume, ambiance mystique digne du seigneur des anneaux :)

P1010508.JPG

Ma soeur, Elli et moi au musée d'un chanteur grec très populaire en Grèce et né Trikala. On a eu le droit à une visite privée du musée par un grec trop mignon qui parlait français. 

 

J'ai également eu l'occasion de faire un voyage d'un jour organisé par ESN (Erasmus student network). Nous sommes allés à Delphi, Arachova et Livadhia. Si vous avez l'occasion de faire un SVE dans une grande ville où il y a des universités, il y a cette organisation ESN qui organise des voyages et des soirées à moindre prix. Vous pouvez demander de vous faire faire une carte ESN, c'est l'équivalent d'une carte étudiante et vous pouvez a
voir de nombreux avantages notamment si vous voulez visiter des musées... N'attendaient pas  la moitié de votre SVE pour le faire, ne faites pas comme moi ahaha. 

 

Je suis également partie 4 jours à Nafplio, un petit village dans le Péloponnèse, avec 2 amies qui étaient venues me rendre visite. C'était juste magnifique ! On s'est même baigné, l'eau était à 17 degré même pas froid ! Ensuite nous nous sommes rendues au fameux carnaval de Patras (l'une des 2 villes de Grèce ou le carnaval est spectaculaire l'autre étant Xanthi). Bonne ambiance et dépaysement assuré! 

P1010950.JPG

Nafplio, au milieu des cactus ! 

Tout cela pour dire que le temps passe très vite ici, il ne me reste plus que 2 mois à Athènes... 

 

A bientôt !!P1020163.JPG

Panagiotis, le patron d'une Taverne à plaka. Tellement adorable ! 


02/03/2017
0 Poster un commentaire

Greek style !

Bonjour tout le monde !

 

Me voilà de retour en Grèce après avoir passé une semaine en France avec ma famille. 

Depuis mon dernier article j'ai eu l'occasion de participer à un des plus importants projets en cours d'Inter Alia son nom est mission responsable. Il regroupe 6 partenaires venant d'Italie, d'Inde, du Népal, du Vietnam, du Sénégal et du Togo. Durant 2 semaines, 2 ou 3 personnes représentant les organisations partenaires avec Inter Alia ce sont rendu en Grèce, tout d'abord à Mati où nous avons passé 4 jours dans un hôtel tout ensemble pour commencer le training que nous avons terminé à Athènes. C'était vraiment génial ! Se retrouver pendant 2 semaines avec autant de personnes d'une culture très différente s'est révélé être très intéressant mais également difficile au début notamment pour travailler. L'objectif de ces 2 semaines était de travailler tout ensemble sur la notion de "youth worker" (terme que je ne connaissais pas avant). En effet, dans certains pays cette notion est clairement définie par le ministère de la jeunesse comme au Népal ou en Inde mais dans d'autres cette notion reste encore assez floue.

 

Ensuite, tout au long du training nous avions notre équipe pour travailler à la mise en oeuvre d'un projet qui avait été proposé par l'un de nous. J'ai choisi de travailler sur un problème proposé par un sénégalais qui nous a fait par des difficultés rencontrées par les jeunes de sont pays à saisir les opportunités qui peuvent s'offrir à eux, à savoir essayer de "développer la citoyenneté active et le leadership au Sénégal". J'ai choisi ce projet parce qu'il m'intriguer et je ne comprenais pas ce qu'il signifiait exactement. Nous étions 5 dont 2 sénégalais, 1 vietnamienne et 1 grec. Au début, la communication était assez difficile avec les accents anglais différents et surtout nos différentes idées sur la question, les différents point de vue. L'important était de prendre du recul et d'être ouvert d'esprit pour essayer de comprendre chaque vision. Nous avons été guider par les trainers d'inter alia qui avait fixé des étapes pour nous aider à avancer dans notre projet et ainsi le construire de A à Z. Ce travail a abouti à une présentation général de notre projet au point Europe lors d'un évènement ouvert à tous.   

 

received_10154339420846747.jpeg14991814_1873476119553708_8428813327120440334_n.jpg

 

Pour conclure, ces 2 semaines étaient intenses et fatigantes mais tellement enrichissantes. Je n'oublierai jamais cette chance qu'inter alia m'a offerte ! J'ai eu l'occasion d'améliorer mon anglais et cela m'a permis de prendre confiance en moi pour parler en anglais en public. 

 

Dans le même temps, j'avance tout doucement sur mon projet consistant à recruter le témoignage de SVE qui sont actuellement en Grèce mais également ceux qui l'ont terminé et le témoignage d'étudiants erasmus (très difficile à intéresser !). J'ai également commencer à travailler avec ma collègue sur un projet qui consiste à parler du déficit démocratique au sein de l'Union européenne et tenter de proposer des solutions pour palier à ce problème. Je ne sais pas s'il va aboutir ou si l'on aura du temps parce que Inter Alia a beaucoup de projets en cours. 

 

En Décembre, j'ai participé au training d'arrivé des SVE. Tous les SVE de Grèce étaient rassemblés, nous étions 80 ! Il me semble que nous étions pas mal de Français également venant d'un peu partout dont 3 françaises étant envoyé grâce à Valérie ! Nous nous sommes donc retrouvé à Athènes le temps d'une semaine. 

 

Quelques photos d'Athènes et de la petite île d'Aegina où je me suis rendue avec une amie qui était venue me rendre visite. 

 

P1000593.JPGP1000769.JPGP1000692.JPG

P1000849.jpg


03/01/2017
0 Poster un commentaire

1 mois à Athènes

Kalimera la France ! 

 

Me voilà arrivée à Athènes depuis 1 mois maintenant... Dépaysement assuré ! Graffitis et sites archéologiques sont au rendez-vous :)

 

Je suis donc arrivée à Athènes le 1er en octobre, date à laquelle il faisait encore très chaud ce qui n'était pas désagréable ! Nikos, mon tuteur est venu me chercher à l'aéroport pour m'emmener dans l'appartement que je partage avec 2 grecs. L'appart est super sympa !! Mais surtout mes colocs sont supers sympas, ils sont plus vieux que moi mais c'est intéressant parce qu'ils appartiennent à des milieux totalement différent du mien. Ma colocataire est actrice et mon colocataire travaille dans une association qui s'appelle "caravan project", le but étant de voyager à travers la Grèce pour recruter les témoignages originaux d'habitants de petits villages. En ce moment ils ont même une exposition à Athènes qui se fait dans 2 yourtes ! Le soir de mon arrivée j'ai mangé chez Nikos mon tuteur avec sa femme, Boyka qui travaille aussi à Inter Alia et un autre Nikos qui est mon mentor. Tout le monde est hyper sympa, et j'ai même eu le droit à ma bouteille de vin rouge (je suis fichée française). 

 

Quelques photos de mon appartement:

P1000315.JPG

 

 

DSCN5895.JPG

 

 

Ma première semaine a été partagée entre visite et travail. Je suis donc la 1ère volontaire à travailler au sein d'Inter Alia qui est une ONG et un Think Tank. Cette association a pour atout de posséder de nombreux partenaires à travers le monde (Népal, Inde, Sénagal, Vietnam ...) ce qui leur permet d'avoir un rayonnement international. Inter Alia est une association qui effectue de nombreux projet autour de la jeunesse et notamment avec beaucoup de jeunes logiquement. Lorsque je suis arrivée ils avaient (et ont toujours) de nombreux projets en cours. Par exemple, hier soir ils avaient organisé une projection d'un documentaire au cinéma. Documentaire qui était composé de nombreux témoignages d'habitants de toutes catégories sociales, de maires, de petit village dans les pays Balkans (Bulgarie, Roumanie) mais aussi l'Italie.

Voici l'affiche du documentaire que l'on affiché partout à Athènes mais pas n'importe où ! (il y a énormément d'affiches dans la ville accrochées n'importe où, pire que le festival d'Avignon !)

 14971856_10209482983404726_60522273_n.png

 

J'ai réellement commencé à travailler la 3 semaine de mon arrivée. Nikos et Nikos étant en déplacement la 2ème semaine, j'ai donc eu le temps de visiter Athènes grâce à ma colocataire qui ne travaillait pas pendant le mois d'octobre. Le seul point négatif de ce début d'aventure, c'est l'absence d'autres SVE dans mon Association. Du coup ce n'est pas facile de rencontrer du monde surtout quand on ne parle pas grec. Ce qui me fait un défi de plus à relever : réussir à m'intégrer dans la vie sociale grecque ! Pour cela, je me suis inscrite dans un club de voile grâce à Nikos (son meilleur ami est prof de voile). 

Mon travail à Inter Alia : je travaille du lundi au vendredi de 10h à 16h (sans pause à midi, les grecs ne rigolent pas quand ils travaillent). Les horaires de repas sont très flexibles (j'ai eu du mal à m'habituer), en général le déjeuner est entre 15h-17h et le dîner entre 22h-23h.

Mon travail est assez varié, la première semaine les 2 Nikos m'ont posé pas mal de question pour voir si j'avais cerné la vision d'Inter Alia. Sur le site de l'association, il y a un espace "débat", "projet", "analyse", "recherche" ( http://www.interaliaproject.com/index.php) tout le monde peut s'exprimer, régulièrement des étudiants ou autres publient des articles sur un sujet qui leur tient à coeur. Ils m'ont donc demandé ce que je pouvais proposer pour chaque catégorie. J'ai eu plusieurs idées dont une qui les a intéressé qui consiste à recruter le témoignage de volontaires SVE mais également ceux d'étudiants erasmus qui se trouve en Grèce afin de les comparer mais également de voir si les attentes du programme erasmus + correspondent à la réalité. 

Donc je travaille sur ce projet mais régulièrement Nikos, Nikos et Boyka me font faire quelques "exercices" notamment en ce qui concerne toute la méthode pour organiser un projet (quelles personnes contactés quand, ou, comment? ...). pour résumer les outils essentiels pour mener à bien un projet en tout genre. Je les aide également dans ce qu'on peut appeler la communication, par exemple avant la projection du documentaire. Et dans 2 semaines nous nous rendons dans un village pour une sorte d'atelier séminaire appelé "Mission responsible" où l'on retrouvera les partenaires d'Inter Alia. 

20161104_123513.jpg20161104_123613.jpg

Quelques photos de la vie au travail. On grignote beaucoup de viennoiseries trop bonnes ! De gauche à droite : Veroniki, Amerissa et moi, avec l'affiche du documentaire "Poor cousin" projeté la vieille au cinéma. Grâce à Veroniki j'ai rencontré une française expatrié en Grèce depuis 1 et demi. 

 

Je vous ai dit l'essentiel !! Je ne suis là que depuis 1 mois, il y a des moments difficiles mais je peux vous dire que le SVE c'est une expérience à vivre absolument ! 

 

Snapchat-772132462668999691.jpg

 

Vu d'Athènes en dessous de l'acropole. 

 

A bientôt ! Yassas 


04/11/2016
0 Poster un commentaire