SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

Saloua/Roumanie

Saloua originaire du Puy en Velay participe

à un Service Volontaire Européen en Roumanie

du 1er mai au 1er novembre 09

Projet journaliste

Projet : 2008-RO-26

Si vous souhaitez le contacter : lliyah@hotmail.fr

 


nouveau départ


14/07/2010
0 Poster un commentaire

extrait de journal d'une volontaire

C'est l'histoire vraie (oui, ce sont les histoires qui se vendent le mieux). Celle d'une jeune ponote de 22-23 ans, ayant étudiée deux ans le tourisme,elle souhaitait se rendre dans un pays de l'Est, mais comment?

Le SVE me direz-vous, c'est exact. La Roumanie l'avait choisit, la jeune fille aimant écrire ainsi que découvrir de nouvelles cultures, différentes de la France, accepta. Qui plus est, la Roumanie est un pays peuplés de légendes plus incroyable les unes que les autres.

Elle vécut 3 mois dans un village nommé Rosia Montana, c'était un village minier et montagneux (d'où son nom !), mais les mineurs se faisaient rares puisque les mines d'or furent fermées et rachetées par une Compagnie Canadienne!

Heureusement, la volontaire était aventureuse, afin de communiquer avec les villageois qui ne connaissaient que le roumain, elle dû trouver de l'aide auprès de son collegue français certes mais qui parlait parfaitement le roumain (Merci Jérôme) puisque qu'elle n'avait pas de prof de roumain (durant les premières semaines de son arrivée), les villageois l'aidérent aussi à apprendre, un en particulier, il se nommait Yughi. Il avait était mineur dans ses jeunes années, sa belle-soeur s'était occupée de la cantine de la mine.

Les voisins rencontrés dans la même semaine, lui racontérent ainsi qu'à ces collégues, comment était le travail à la mine, où se trouvait le musée de la Mine qui était le témoin d'un vestige passé ainsi que les légendes locales,  liées aux mines ainsi qu'aux montagnes.

La jeune femme était aux anges, quelque chose d'interessant lui fit voir le village autrement, puisque les premiers jours, elle vécut sans eau, sans chauffage et sans plats pour cuisiner .... Fort heureusemnt l'organisme d'envoi veiller sur elle et firent accélerer les choses.

Après avoir passée trois mois à Rosia Montana, elle se dit qu'il était temps de changer de décors, de plus elle avait était malade dû à la nature. Elle se rendit alors à Arad (ville frontière avec la Hongrie).

L'ambiance était différente, c'était une ville sans montagnes à escalader, sans mines à visiter, pas de légendes locales. Les débuts furent quelques chaotiques, mais appareil photos en main, bloc de dessin et un esprit de reporter, elle vit que Arad possédait une autre richesse, celle de possédait une architecture et des batiments incroyables. Son activité de journalisme prit une autre tournure, elle se rendit aussi dans les lycées faire du "school campaign" (sur l'alcool, l'avenir, l'environnement...) avec ces nouveaux collégues et son facilitateur.

Entre temps,je découvrit (oui, "je", apr's tout c'est mon histoire!) la Roumanie sous un autre angle, je voyageais pratiquement tout les week-ends et durant ma semaine de vacance en autostop (monnaie courante en Roumanie), ce fut bien plus instructif qu'un livre ou un documentaire télé, j'ai vu les roumains et les tsiganes différemment!

Comment sont-ils? Et bien, pas si différent de nous si ce n'est qu'ils sont bien plus amiacux que nous autres français (forcé de l'admettre), les roumains sont trop gentlemen à la limite du machisme. La cooruption est très voyante, mais peut-on réellement leur en vouloir, il ne faut pas oublier, qu'ils viennent de sortir du communisme, on leur disait comment penser! Après tout, nous avons tous deux faces, un bon et un mauvais côté!

Lors de mes nombreux voyages et mes activités de reporter, j'ai assisté à de multiples festivals dont le festival medieval de Sighisoara qui est different de celui du Puy en Velay, j'ai participé au festival du film international en tant que benevol, je devais distribuer les flyers, vendre les billets et m'occuper à que tout soit réglé avec les benevols que les scalles de concert où ont joués Emir Kusturica et Kevin Costner (oui il n'est pas seulement acteur) étaient en ordre.

Les légendes roumaines (ma partie préférée) ne concernent pas uniquement
Dracula et Vlad Tepes (celui qui inspiré le personnge de Dracula à Bram Stoker) mais il y a aussi le fantome noir (Valva neagra) des mines, le Strogoï concernant les morts-vivants, les loups-garous et les loups, c'est dans les Carpates que vivent le plus de loups dans toute l'Europe!

Pour finir, dois-je vous recommander la Roumanie? Et bien oui, mais quelques précisions toutefois. Le sroumains sont réputés pour aimer boire et  cela est vrai surtout dans les villages (le taux de chômage y est très élevé). Les roumains ne sont pas de nature violentes mais évitait tout de même de sortir seul la nuit (garçons et filles). Ils sont très amicaux, cela peut surprandre au début voir sonner faux, mais ils le sont réellement. De plus ils doivent donner une bonne image de leur pays aux étrangers ainsi que vous!!!  

Lieux à visiter : Le cimetière joyeux "vesel", comme son nom l'indique c'est un cilmetière un peu particulier, les croix sont peintes en bleues, un petit résumé de la vie du défunt est gravé sur la croix

                        Brasov

                        Sighisoara et son festival medieval

                        Arad et Rosia Montana qui me tiennent à coeur, bon c'est vrai c'est parce que j'y ai vécut 3 mois.

                        Le paysage roumain n'a rien à envié à ces voisins ni au monde, c'est tout simplement à couper le souffle, j'irais jusqu'à dire que ce sont des paysages de légendes.

Mon bilan SVE, c'est épanouissant, il y a eu des moments difficiles mais ils n'int pas durés, des nouvelles rencontres merveilleuses et inoubliables, j'ai acquis une grande ouverture d'esprit.

Je recommande le SVE, mais dans des pays différents de la France, ne serai-ce pour le côté dépaysant comme la Roumanie, la Serbie ....

 


20/11/2009
0 Poster un commentaire

De retour en france/ Bilan

 

PAYS : Roumanie

 

 

Nom :                         BAHA                         Prénom : Saloua

Adresse e-mail : lliyah@hotmail.fr

Formations suivies :

Diplômes : Bac Litteraire ; BTS Ventes et Productions Touristiques

 

 

LE SEJOUR

 

Dates du séjour : du 1er mai au 29 octobre 2009

 

Quels étaient vos objectifs avant le départ ? :

Decouvrir et apprendre une nouvelle langue, connaître une nouvelle culture, savoir si je pouvais vivre dans un pays etranger, faire de nouvelles rencontres, m épanouir ,,,,

 

Quelles sont les principales raisons qui vous ont décidé à partir à l'étranger ? :

La curiosite, l'envie de nouveaute, ayant etudier le tourisme j'était tres curieuse de voir un environnement different de la France,

 

 

1. activité :

 

Nom et adresse de l'organisme d'accueil :

Millenium Center

 

Quelles sont les activités que vous avez exercées ? :

 

Le reportage, prise de photos, video, faire des newsletter, mettre a jour leur site web, aller dans les lycees, activites avec les enfants, workshop

 

 

Vous a-t-on confié une ou des missions particulières et lesquelles ? : Faire du school campaign, cela n entrait pas dans mes activites principales de reporter in Romania

 

 

 

 

2. le logement :

 

quel type de logement avez-vous occupé ? : Un appartement.

 

Appréciations :

L'environnement etait plutot calme, mais nous n'avions pas acces a l'internet dans les appartements, nous partagions la même chambre ainsi que le lit avec ma nouvelle colloc' a Arad; Mais dans l'ensemble c'était convenable,

 

BILAN

 

1. bilan financier :

 

Coût total du séjour financé par le programme jeunesse pour l’Europe :

 

Apport personnel : Le cinema etait a 8lei, le theatre a 10 lei, le transport en tram etait de 1,50 lei, la carte sim etait donne par la host organisation plus un prêt de telephone si le notre n'était pas débloqué ,,,,,,

 

Pourriez-vous apporter ici quelques appréciations à titre indicatif, sur le coût d’activités sportives et de loisirs et le coût de la vie en général (exemple : transport, ticket de cinéma, carte de téléphone, activités sportives ou autre… ) afin de donner des points de repères aux futurs volontaires.

 

2. Que vous apporte l’expérience du SVE ? :

 

n    sur le plan personnel :

n    L'épanouissement, faire face aux problemes rencontrés, faire de nouvelles rencontres, mieux se connaître ainsi que les pays de l'Est,

 

n    sur le plan linguistique : Amelioration de mon anglais ainsi que de mon espagnol, apprentissage du roumain

 

n    sur le plan professionnel :

 

Cette expérience a-t-elle répondu aux attentes et objectifs que vous vous étiez fixés ? :

 

Oui                  v

 

pourquoi ?

J'ai fait des rencontres, partager mes expériences, me suis épanouis, appris une autre langue, fait des voyages significatifs,,,,

 

Avez-vous des projets et déjà l'intention de retourner à l'étranger ? Si oui dans quel cadre (formation, études, emploi, autres...) ? :

Je souhaiterai retourner a l'étranger, je pense plus pour travailler,

 

 

                        LES DIFFICULTES RENCONTREES

 

 

 

n    sur le plan administratif (assurances, cartes de séjour, visa...) :

 

n    sur le plan financier :

Ce n'était pas toujours faciles, il fallait parfois tirer de mon compte français, surtout lors de ma semaine de vacances,

n    autres :

Parfois des malentendus avec la host organisation

 

RENSEIGNEMENTS UTILES

 

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui désirent partir comme vous à l'étranger, dans le cadre d'un service volontaire européen? :

n    avant le départ :

Prendre conscience que l'on quitte la France pour un autre pays aux cultures et moeurs differentes, se renseigner sur le pays choisit ainsi que l'organisation d'accueil, etre ouvert d'esprit, verifier que tout ses papiers sont a jour, aller voir son medecin generale et lui parler de son projet voyage et prendre une trousse de premier soin, bien se renseigner sur son future logement et la temperature du pays durant la periode choisit ,,,,

n    pendant le séjour :

Ne pas hesiter a parler a ses tuteurs si vous rencontrer un probleme, eviter de sortir avec beaucoup d argent en poche, se rendre aux cours de langues, tres importants pour communiquer avec les otochtones, ne pas rester qu'entres français et profiter de cette experience,

 

n    bonnes adresses :

n    Le mall a Timisoara, un grand centre commercial avec un cinema,

n    bar le papillon a timisoara

n    Le musee d' Arad sur les animaux, tres interessant et beaucoup d'auteur français

n    Les mines de Rosia Montana

n    Toutes les citadelles de Roumanie ainsi que leur chateaux

 n    adresses à éviter :

n    restaurant le caamelot de timisoara, cher pour rien

n    la ville Ilia, les gens sont ininterressant et il n y a rien a faire

n    le village Setin, les gens vous regarde comme si vous etiez des extraterrestres venus les envahir

n    etc

 

n    loisirs, spectacles, visites, manifestations à ne pas manquer, sites à visiter, journaux, livres à lire... :

  1. se rendre au festival medieval de sighisoara, festival du film a arad, de theatre a Sibiu, le journal adevarat, livre : la roumanie de Ceaosescu, legendes roumaines,,,

12/11/2009
0 Poster un commentaire

petit bilan

Et voila, l'aventure roumain est terminé, il faut se le dire il y a une fin a tout!!!!!

 

Il y a eu des bons moments comme des mauvais, ainsi est la vie.

Je ne regrette pas ce SVE, j'ai rencontrée des gens merveilleux que ce soit des roumains ou des volontaires.

J'avais choisit la Roumanie, car c'est un pays de legende, et ce fut un excellent choix.

Concernant mon activite, j'ai etait un peu deçus, car je n'ai pas eu l'occasion de faire tout ce qui etait propose, car la host organisation avait mal organiser leur affaire !!!!!

J'ai etait surpris de voir à quel point les roumains etait inamicaux avec les tsiganes, et comment etait traiter ces derniers.

Mais dans l'ensemble, je recommande ce pays pour un SVE certes pas dans ma host organisation car au niveau de l'organisation et des promesses vous risquez d'être déçus, mais ce fut un challenge que j'ai pu relever certes avec difficultes quand on commence par un tuteurs qui ne sait pas en quoi concerne son travail!!!!!

 

Me voila au Puy en Velay, a bientot


01/11/2009
2 Poster un commentaire

expo photos

Une semaine avant mon depart de Roumanie, j ai fait avec mes collegues d Arad, une exposition photos, en voici quelques unes :

.


01/11/2009
0 Poster un commentaire