SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

Peinture, vélo et baignade

Non, non, je ne vous abandonne pas ! Après une quinzaine plutôt intense au début du joli mois de mai, ce fut l'heure d'une petite accalmie et je n'avais pas grand chose à vous raconter. Les beaux jours se sont définitivement installés et une vague de chaleur s'est abattue sur la région, les intermèdes pluvieux sont loin et il fait 28 °C à 10h du matin sans que ça ne choque personne. Et quand mes amis et collègues me voient agoniser en me tartinant de crème solaire et buvant des litres de l'eau, me plaignant de n'être plus qu'une masse de sueur et de piqûres de moustiques sous forme humaine, ils me sourient d'un air mi-amusé, mi-compatissant et me préviennent que ce n'est que le début. Ici, au coeur de l'été, il peut facilement faire 40 et personne ne sort de chez soi. Je redoute déjà ces quelques semaines et m'efforce de pas trop y songer. Ironie terrible quand on considère que je projetais initialement de partir dans un pays nordique, au climat plus adapté à ma physiologie, plus irlandaise que ponote.

 

Cette écrasante chaleur a été particulièrement problématique lorsque, lors du jour férié du jeudi 4 mai (vous apprendrez comme moi que c'est la célébration du Corpus Christi) nous avons participé à une action de promotion du volontariat, initialement prévue fin mai mais reporté pour cause de pluie torrentielle. C'est un soleil de plomb qui l'a remplacée et nous avons donc bravement peint la façade du club athlétique de Karlovac. Ce fut plutôt amusant, quoique difficile dans ces conditions et le résultat final est plutôt réussi, à mon humble avis. Et les quelques bavures - facilement rectifiées - n'étaient pas le fruit de mes mains maladroites, ce dont je suis assez fière, il faut l'avouer. En effet, je n'ai pas de grande fibre artistique mais peindre entre les lignes d'un croquis reste dans mes cordes !

 

11351232_1078564318838543_5048836109261328431_n.jpg
Agathe et des volontaires locales à l'oeuvre sous le soleil

 

 

11401146_1078564818838493_7941830375117946674_n.jpg

Qui dit peinture, dit nettoyage de pinceaux, mais dans la bonne humeur toujours !

 

 

rendupeinture.png

 

Un résultat final sympathique

 

 

Après ces quelques heures de labeur, nous avons naturellement inauguré la saison de la baignade, même si la zone surveillée n'ouvre que le 26 juin, il fait beaucoup trop chaud pour se priver du plaisir d'aller faire trempette après le travail, surtout quand la rivière est à 5 minutes de l'appartement. En effet, notre immeuble est situé tout près de la rivière Korana, où se trouve un plongeoir et de nombreuses petites jetées, pourvues d'échelle et l'eau est très propre, comme c'est souvent le cas en Croatie. Rien de surprenant à nager dans la rivière pour moi, mais c'est moins commun pour ma colocataire d'Angers ou Dovi, plus habituée à la mer. La température fraîche de l'eau ne l'a donc pas démotivée et Agathe a bravement sauté le pas également. C'est parfois un peu compliqué de s'éloigner des hordes d'adolescents qui se défient de sauter du plus haut plongeoir - voire du pont, ces jeunes inconscients ! - mais ça n'en est pas moins très agréable. Et quand la zone de baignade et la plage seront officiellement ouvertes, il y aura également des activités aquatiques, des concerts et événements variés pour animer les berges. J'ai hâte de découvrir tout ça et d'investir dans un maillot de bain qui résistera à des baignades quasi quotidiennes !

 

 

IMG_20150602_192800.jpg
Il y a pire comme coin pour un afterwork :)

 

 

Ce lundi 8 juin a également été inauguré un projet original : the info bike ! Ce vélo électrique - d'après ce que j'ai compris, un des premiers du genre en Croatie - servira à tracter un petit chariot contenant de nombreux flyers et documents par rapport au centre d'informations jeunesse. Il est probable que nous soyons recrutées pour nous promener en ville, distribuant des papiers et papotant - comme on le pourra ! - avec les passants. L'idée était également que les jeunes puissent inscrire des questions sur des petites cartes et les déposent dans une sorte de boîte aux lettres et un courrier avec la réponse leur sera adressée à l'adresse - postale ou électronique - qu'ils nous laisseront. Le projet n'a pas encore été testé, mais on sait au moins que le vélo fonctionne très bien. Je suis un rien anxieuse à l'idée de le manoeuvrer, n'ayant pas fait de vélo depuis des années et celui-ci semblant être capable d'aller plutôt vite... Et nous risquons de rencontrer quelques difficultés de communication si nous opérons l'info bike seules ! Néanmoins, c'est une excellente idée et ne manquera pas d'attirer l'attention sur le centre et ses nombreuses activités. Il y a quelque chose d'un rien nostalgique, l'allure un peu vintage du vélo renforçant cette idée de marchand ambulant ou de colporteur, mais à la fois de très innovant dans ce projet et je suis très curieuse de voir comment il évoluera.

 

11377155_992251850787668_7015711705962564447_n.jpg
Marko pédalant fièrement dans le centre-ville

 

 

Stay tuned, un nouvel article qui vous fera rêver de voyages et d'eau turquoise devrait arriver bientôt ;)



09/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 269 autres membres