SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

Interview Morgane

  • · Votre profil : qui êtes vous ? que faisiez vous avant votre SVE ? quelle région, quel

 

pays ?

 

Je m'appelle Morgane, j'ai 24 ans, je suis française et je suis originaire du Puy-en-Velay, en Auvergne.  Avant de partir en SVE, j'étais en Licence Histoire et Patrimoine à l'université de Nîmes.  J'avais déjà entendu parler du SVE lors de plusieurs interventions dans mon lycée et ce programme m'avais toujours interpellée : partir à l'étranger, participer à un projet utile, découvrir une nouvelle culture... J'ai gardé le nom du SVE dans ma tête et j'ai fini mes études.  Au mois de juin 2014, je me suis donc renseignée au PIJ du Velay (c'est eux qui avait fait les interventions dans mon lycée), pour mieux découvrir le SVE. Après la réunion d'information je me suis décidée à partir en court terme (j'avais peur de pas assurer avec mon anglais à l'étranger), puis cela me semblait idéal pour découvrir le SVE.

 

  • · Votre projet SVE : A quel âge êtes vous parti ? quand ? où ? Avec quelle structure

 

d’envoi et structures d’accueil, vos missions, etc.

 

Valérie Pronier (la responsable du PIJ du Velay), m'a proposé un court -terme d'un mois en Grèce sur le thème de l’environnement. Parfait ! Me voilà, à 22 ans à partir pour découvrir un pays et une culture qui m'ont toujours fasciné. La structure d’accueil de mon projet était la municipalité de Xylokatro. Xylokastro est une ville balnéaire sur le Péloponnèse, à deux heures d'Athènes. Une vrai carte postale : eau turquoise et montagne en fond ! 

Ma mission consistait à s'occuper et à nettoyer de la plage et de la foret. Nous étions 6 dans ce projet en court terme (4 français et deux turcs). Nous étions en colocation dans le même appartement. 

Il y avait également une dizaine de volontaires (français, espagnol,polonais , allemand)  en long-terme qui partageaient un autre appartement.  

En mois j'ai fais donc pleines de rencontres de toutes l'Europe. On apprenait à dire bonjour, merci dans toutes les langues et on préparait des plats typique de nos pays d'origine. Un vrai tour d'Europe ! 

 

Finalement la barrière de la langue a pas été un problème pour moi car un progresse rapidement en discutant avec les autres volontaires et les Grecs. 

 

Les week-end les autres volontaires et moi nous partions découvrir la Grèce (Athènes, Olympie, Méteora).  

 

 

 

 

  • · Impacts : Ce que votre expérience SVE vous a apporté sur le plan personnel et/ou

 

professionnel   

En l'espace de 4 semaines, j'ai pu découvrir un magnifique pays (Athènes, Olympie, les Météores), j'ai rencontré des personnes venant de toutes l'Europe (Turc, espagnol, allemande...). J'ai également pu amélioré mon anglais. Et surtout depuis mon SVE je me sens beaucoup plus européenne que française.  

 

  • · Une anecdote marquante sur votre expérience SVE

 

Prendre un train de nuit pour aller à Méteora, mais découvrir que dans le train que les arrêts n'était pas indiqués. Du coup on a passé la nuit à esseyer de tenter de déchiffrer ce que disait la voix du train. Finalement nous sommes biens arrivée à destination et le spectacle était à couper le souffle ! 

 

  • · Votre SVE en 3 mots

 

Voyage Ouverture d'esprit Partage 

 

  • · Qu’aimeriez vous partager avec d’autres jeunes sur votre expérience SVE ?

N’hésitez pas à partir, c'est une expérience merveilleuse ! Partir en court terme permet de découvrir doucement le SVE avant de continuer  sur un long terme. C'est exactement ce que j'ai fais. Un an et demi plus tard je suis en long terme en Italie sur un projet social. Et j'adore ! 

 

  • · Le SVE a 20 ans. Un souhait pour le SVE de demain ?

 

Qui soit encore plus connus. 



01/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 269 autres membres