SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

May Madness, part 2

Mes restes de fatigue et mon improbable rhume - se moucher quand il fait 30 °C dehors est aussi surréaliste qu'agaçant - sont les traces d'une semaine intense mais absolument fantastique. Et encore, je ne me permettrais pas de me plaindre, j'ai été parmi les mieux loties en terme de charge de travail ces derniers temps. Mais qu'est-ce que je raconte, vous demandez-vous sans doute? J'y viens.

 

11127771_998047526874855_5931176050217336534_n.jpg

Affiche du festival Foto Dani Mladih

 

Du 7 au 12 mai se tenait à Karlovac le festival Foto Dani Mladih ou Journées de la Photo pour les Jeunes (oui bon, ça sonne mieux en croate) C'est la cinquième édition de l'événement, qui est organisé par de jeunes locaux en partenariat avec diverses associations, dont Carpe Diem. Nous nous sommes donc proposées comme volontaires, Dovi ayant étudié la photographie a été recrutée pour être un des paparazzis de la semaine, ainsi que pour donner sa propre présentation. Le festival est composé de conférences et expositions, mais aussi d'un concours de photos pour les participants - des jeunes venus d'un peu partout, de Zadar à la Serbie - divisé en trois catégories, tourisme, publicité et art. Une photo par catégorie est récompensée à la fin de la semaine et un des jeunes photographes est choisi comme le meilleur auteur. Ce dernier remporte un appareil photo Canon et les gagnants des catégories voient leur photos achetées - entre 100 et 200 euros d'après ce que j'ai compris - par l'office du tourisme de la ville.

 

11204930_1008206025859005_1318034770191022770_n.jpg
Les très belles photos des éditions précédentes, dans une exposition de nuit

 

Quand on m'avait parlé de cet événement en me présentant les activités possibles durant mon SVE, je n'imaginais pas une seule seconde qu'il avait une telle ampleur. La liste des sponsors ferait pâlir d'envie n'importe quel organisateur d'événements, les activités proposées sont soigneusement calibrées et balancent à merveille concerts, fêtes et temps de travail et d'apprentissage, l'équipe médiatique poste vidéos et photos quotidiennement, travaillant littéralement jour et nuit sur l'édition, la télévision nationale a fait une apparition et c'est une machine intense, qui ne fait que gagner en puissance. Le responsable du festival a lancé ce projet alors qu'il n'avait que seize ans et je ne doute pas une seule seconde que cet ambitieux jeune homme ira loin ! 

 

11205524_1007721882574086_8306416868165990163_n.jpg
Précisons que je suis celle sur l'escabeau...

 

Je n'étais donc qu'un petit rouage dans tout ce système, me sentant parfois coupable d'être un peu fatiguée alors que les organisateurs couraient partout, à n'importe quelle heure pour s'assurer que les choses se déroulent sans encombres. Je travaillais avec la fille de la présidente de Carpe Diem, avec qui j'avais déjà eu l'occasion de sympathiser, ainsi que ma coloc Agathe et Dovi, quand elle avait un peu de temps. Nous étions en charge de l'installation et du bon déroulement des expositions. Cela a donc commencé mercredi dernier, où nous avons installés les photos d'étudiants de l'académie de Zagreb, avec l'aide du professeur ayant choisi les photos. J'ai quelques notions de médiation culturelle mais je n'ai jamais vraiment mis en place des expos - disons, pas de manière que je considère significative - ce fut donc un processus amusant et intéressant. Et l'on se rend compte que pour la petite heure de réflexion "artistique" autour de combinaisons de thèmes et de couleurs, il y a trois heures d'accrochage, collage, remise en place, de "un peu plus à gauche" et de "non mais c'est pas droit là" ! Nous nous sommes quand même bien amusées et avons réussi à tout faire à temps ce qui, considérant que vendredi, nous devions installer trois expositions à trois endroits différents en six heures, est une vraie réussite. 

 

La semaine a également été riche en festivités, avec de nombreux concerts et un barbecue de clôture très sympathique, au bord de la rivière Korana, qui deviendra sans aucun doute un de nos QG à mesure que l'été va s'installer. Ce fut donc une période intense mais enrichissante et pleine de beaux moments et de jolies rencontres.

 

IMG_20150510_191701.jpg
Après l'effort, les brochettes de porc (ou de poulet, mais on perd la rime)

 

 

 

Maintenant, après une bonne nuit de sommeil, l'heure est au retour au calme. En attendant la prochaine aventure...



13/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 269 autres membres